Maria Belooussova

Yvan Maresz, Cascade for Donna Lee. Maria Belooussova (piano).

Passée au sein d'une famille mélomane, sa petite enfance est baignée de musique et des contes populaires russes, un monde sonore qui constitue l'ADN sensible et artistique de Maria Belooussova.

À l'âge de cinq ans, prise en charge par le système d'éducation pour les « enfants talentueux  », elle est admise à l'Académie musicale de Russie, à Moscou, l'héritière de l'Institut Gnessine, où elle étudie sous la direction de Vladimir Tropp.

Après avoir obtenu son diplôme de concertiste en 1991, Maria Belooussova bénéficie d'une bourse pour étudier en France, notamment au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de perfectionnement de Christian Ivaldi.

Parallèlement elle est lauréate de nombreux concours, les engagements se multiplient : motivée par un début de carrière hexagonal, elle se fixe à Paris.

Chambriste remarquable du fond du cœur jusqu'au bout des doigts, elle s'est produite et France et au-delà des frontières, en passant par le Canada, le Carnegie Hall de New York, et le Concertgebouw d'Amsterdam, en récital ou en compagnie de musiciens tels que Gérard Jarry, Jean-Jacques Kantorov, Ivry Gitlis, Vladimr Mendelssohn, Michel Strauss, Bernard Greenhouse, Joseph Silverstein. Elle est une partenaire appréciée des chanteurs, et une complice musicale privilégiée du baryton autrichien Wolfgang Holzmair.

Maria Belooussova a participé à de nombreux festivals dont Kuhmo (Finlande), Peter de Grote (Hollande), Automne en Normandie, les Journées Ravel, ainsi que « Musique de chambre à Giverny », dont elle partage la direction artistique avec le violoncelliste Michel Strauss durant plusieurs années.

Depuis 1999, elle est membre de l'ensemble Musique Oblique et fonde en 2011, le duo  de pianos, aussi ambitieux que prometteur, Les claviers de Giverny, avec Raphaël Drouin (1977-2014).

Maria Beloousova collabore régulièrement avec des compositeurs, dont elle a créé des œuvres, parmi lesquels on compte Krzysztof Penderecki, Sofia Goubaïdoulina, Philippe Hersant ou Thierry Escaich

Sa discographie comprend entre autres deux enregistrements, avec l'ensemble Musique Oblique, qui ont obtenu de nombreuses récompenses, dont le « Choc » du Monde de la musique, ƒƒƒƒ de  Télérama et le diamant d'Opéra magazine : Le quatuor en la majeur d'Ernest Chausson et le quintette en fa mineur de César Franck (Alphée 2006) ; un disque d'œuvres de Maurice Ravel, avec le trio en la mineur,  Histoires naturelles, Chansons madécasses, Deux mélodies hébraïques (Alphée 2009) ; des duos piano et violoncelle de Robert Schumann et de Franz Schubert, avec Michel Strauss (Hybrid'Music 2010) ; un florilège de duos piano et violoncelle avec des œuvres de Fauré, Debussy, Massenet, de Falla, Cassado, Chausson, Janáček, Caplet, toujours avec Michel Strauss (Soupir 2014) ; le premier enregistrement mondial des mélodies d'Emmanuel de Fonscolombe (1810-1875) (Hybrid'music, 2008) [voir plus]

Maria Belooussova enseigne la musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Jean-Marc Warszawski

 

Conception et texte © Jean-Marc Warszawski ◆  Traduction anglaise © Gretchen Amussen ◆  Photographies © Julie Reggiani.